EXPO: TAAW (Senegal)

BIOGRAPHIE      

Sa première exposition artistique, Ngagne Maleine Séne la fera à la mairie de Hann Bel Air en 2001. Depuis, l’artiste a affiné son style qui valse entre plusieurs influences où transparait sa farouche volonté de montrer son africanité : les couleurs chaudes sont très présentes. Le jaune, le rouge parfois l’oranger prennent le pas sur d’autres comme le bleu plus froid. Il y a aussi cette omniprésence des masques, comme si l’artiste était à la poursuite d’une Afrique aujourd’hui révolue qu’il est temps de remettre au goût du jour. De prime abord, le travail de Ngagne Maleine Séne fait penser à de l’abstrait, ensuite un cubisme quoique synthétique selon certains critiques et un peu de surréalisme qui rappelle par une certaine forme de résonnance certains tableaux de Picasso.

Artiste plasticien et metteur en scène aujourd’hui, Ngagne Maleine Séne est un autodidacte passionné de l’art et de la culture. Ambiance familiale oblige. Fils du cinéaste sénégalais Moussa Sene Absa il a fait ses armes sous son ombre, tout en suivant des cours du soir à l’Ecole des Beaux-arts de 1994 à 1997.

Il participe en tant qu’assistant décorateur aux films comme Tableau Ferraille (1996), Jef Jël (1998), Madame Brouette (2002). Il est chef décorateur pour la série Goorgolu diffusé sur la Radiodiffusion Télévision du Sénégal (2004 et 2010).

Pour se détacher de l’aura du père et s’affirmer en tant qu’artiste, il vit en île de France et expose entre la France, l’Allemagne et les Usa. Sa dernière exposition c’était une exposition collective à Vauréal sur La migration des couleurs organisée par l’association pour la promotion de l’art contemporain africain.